en

Québec
Mandat actif
Premier ministre
Coalition avenir Québec
1 020 jours de mandat
42e législature du Québec
03 déc. 2018 - en cours

L’élection générale québécoise de 2018 a eu lieu le 1er octobre 2018 et a permis d’élire les députés de l’Assemblée nationale du Québec. L’élection s’est soldée par une victoire décisive de la Coalition avenir Québec (CAQ), dirigée par François Legault. La CAQ a remporté 74 des 125 sièges de l’Assemblée nationale, ce qui lui a permis de former un gouvernement majoritaire en évinçant du pouvoir le Parti libéral du Québec.

L’élection québécoise de 2018 était la première élection remportée par la CAQ. C’était également la première élection depuis 1966 remportée par un parti autre que les libéraux ou le Parti québécois. Legault est le premier dirigeant de centre-droit nationaliste depuis la défaite de l’Union nationale en 1970.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

1.01.03 - « [La CAQ promet] des partenariats sans précédent avec nos voisins immédiats et les États du nord est de l’Amérique pour augmenter nos exportations d’électricité et ainsi enrichir tous les Québécois. [La CAQ promet des alliances énergétiques.] »

Publié : déc. 2018
En voie de réalisation
10-mars-2020

« réformé Investissement Québec, afin d’accroître son rôle dans l’économie du Québec. Sa réforme permettra : […] — d’accroître l’efficacité des démarches de prospection à l’étranger et d’améliorer l’appui à l’exportation, »

En voie de réalisation
05-déc.-2019

« Volume record d’exportations nettes en 2018 : 36,1 TWh » (p. 20) « Le Massachusetts nous a choisis pour lui fournir un volume historique d’énergie propre » (p. 9)

En voie de réalisation
01-nov.-2019

« Depuis une vingtaine d’années, Hydro-Québec vend de l’électricité propre et fiable à des prix concurrentiels sur les marchés de gros du nord-est de l’Amérique du Nord, par l’entremise de sa filiale en propriété exclusive HQUS. L’hydroélectricité québécoise présente un double avantage pour les marchés hors Québec, car elle leur permet de réduire leurs émissions de GES tout en profitant de prix très stables. »

En voie de réalisation
04-oct.-2019

« Encore cette année, Hydro-Québec devra composer avec d’importants surplus énergétiques. […] Avec le contrat signé avec le Massachusetts, Hydro-Québec espère exporter dès la fin de 2022 plus de 9,45 TWh d’électricité par année pendant 20 ans. Le contrat avec le Massachusetts devrait rapporter à Hydro-Québec tout près de 10 milliards $ de revenus durant 20 ans, soit 500 millions $ par année. […] Avec la Ville de New York, Hydro-Québec a également débuté des négociations qui pourraient se traduire par des ventes annuelles de 5 TWh. […] Dans le marché central de New York, le contrat final d’approvisionnement pourrait ainsi rapporter jusqu’à 10 milliards de dollars dans ses coffres sur 20 ans, soit 500 millions de dollars par année, estime-t-on chez Hydro-Québec. »

En voie de réalisation
31-août-2019

« L’énergie solaire est devenue une menace réelle aux exportations d’Hydro-Québec. Au dernier trimestre, les ventes d’électricité de la société d’État aux États-Unis ont chuté de 59 millions $. »

En voie de réalisation
27-juin-2019

« Le Massachusetts a approuvé les contrats à long terme afin de pouvoir s’approvisionner en hydroélectricité québécoise, alors qu’Hydro-Québec et son partenaire américain poursuivent leurs démarches pour obtenir les approbations nécessaires en vue de la réalisation de leur projet de ligne de transport. »

En voie de réalisation
21-mai-2019

« Au troisième jour de sa mission économique aux États-Unis, mardi, le premier ministre du Québec, François Legault, mène toujours sa campagne de séduction à New York, avec l’intention de tripler la vente d’hydroélectricité québécoise. Mais son objectif se bute contre certains obstacles. »

En suspens
03-déc.-2018

« Le premier ministre du Québec considère que le projet d’Hydro-Québec d’acheminer de l’électricité au Massachusetts a de bonnes chances de devenir réalité. »

En suspens
03-déc.-2018

« Venu vendre les surplus d’électricité du Québec en territoire conquis au Massachusetts, le premier ministre François Legault n’a toutefois pas passé beaucoup de temps avec les décideurs de deux États qui pourraient court-circuiter ses ambitions, soit le Maine et le New Hampshire. »

En suspens
Publié : 03-déc.-2018

Plateforme colligée

Publié : déc. 2018
Developed in partnership with