en

Québec
Mandat actif
Premier ministre
Coalition avenir Québec
1 020 jours de mandat
42e législature du Québec
03 déc. 2018 - en cours

L’élection générale québécoise de 2018 a eu lieu le 1er octobre 2018 et a permis d’élire les députés de l’Assemblée nationale du Québec. L’élection s’est soldée par une victoire décisive de la Coalition avenir Québec (CAQ), dirigée par François Legault. La CAQ a remporté 74 des 125 sièges de l’Assemblée nationale, ce qui lui a permis de former un gouvernement majoritaire en évinçant du pouvoir le Parti libéral du Québec.

L’élection québécoise de 2018 était la première élection remportée par la CAQ. C’était également la première élection depuis 1966 remportée par un parti autre que les libéraux ou le Parti québécois. Legault est le premier dirigeant de centre-droit nationaliste depuis la défaite de l’Union nationale en 1970.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

1.10.02 - « [La CAQ promet] une réduction de 20 % pour mieux accueillir les immigrants, tout en conservant les ressources actuelles. Le Québec est ouvert à l’immigration, mais les seuils doivent refléter notre capacité d’accueil et d’intégration. »

Publié : déc. 2018
En voie de réalisation
21-avr.-2021

« Le gouvernement Legault reverra-t-il à la hausse ses cibles d’immigration, à la demande notamment du milieu des affaires du Québec, pour la prochaine année électorale? Il s’engage sur ce chemin. On est en train de travailler sur une nouvelle planification triennale, affirme la ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, Nadine Girault, dans une entrevue accordée à Radio-Canada. Le plan actuel devait se conclure en 2022. En raison de la pandémie, le gouvernement Legault a décidé de devancer à cette année sa révision, confie la ministre Girault. Ce qu’on veut faire au Québec, c’est vraiment répondre aux besoins économiques du Québec. Une citation de :Nadine Girault, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration Initialement, Québec prévoyait revenir l’année prochaine aux cibles du précédent gouvernement libéral de Philippe Couillard, avec l’admission de 49 500 à 52 500 résidents permanents. Il s’agissait déjà d’une hausse majeure de ces seuils, puisque lors de son arrivée au pouvoir, l’équipe de François Legault s’était engagée à réduire le nombre d’immigrants permanents à 40 000. »

En voie de réalisation
25-mars-2021

« Dans ce contexte, le gouvernement prévoit, dans le cadre du budget 2021-2022, une somme totalisant 246,1 millions de dollars pour : — mieux reconnaître les compétences des personnes immigrantes; — favoriser l’immigration en région et en fonction des besoins du marché du travail et poursuivre les efforts d’intégration; — bonifier l’appui offert pour l’apprentissage du français; — favoriser l’attraction et la rétention d’étudiants étrangers. »

En voie de réalisation
29-oct.-2020

« Après l’avoir baissé, Québec prévoyait l’an passé de revoir à la hausse le nombre d’immigrants reçus. On ciblait l’arrivée de 43 000 à 44 500 immigrants en 2020, soit environ 3000 de plus qu’en 2019. »

En voie de réalisation
29-août-2020

« Déjà, François Legault s’est dit « content » d’entendre l’ouverture d’Erin O’Toole sur la question de l’immigration et son « engagement » de ne pas contester la loi 21 sur le port des signes religieux. « C’est intéressant », a souligné le premier ministre. Dans sa plateforme spécifique au Québec, le député de Durham, en Ontario, promet « d’accroître l’autonomie » de la province en immigration, en incluant les dossiers des réfugiés. »

En voie de réalisation
03-mai-2020

« Au cours de son intervention avec le Conseil du patronat, François Legault a évoqué l’idée de revoir les obligations du Québec concernant l’accueil des réfugiés. »

En voie de réalisation
14-avr.-2020

« Au cours de sa campagne électorale victorieuse, François Legault avait dans un premier temps promis de réduire d’environ 20 % les différents seuils d’immigration. Au printemps dernier, Québec avait revu cette décision, en planifiant de revenir aux cibles du gouvernement de Philippe Couillard, soit d’admettre de 49 500 à 52 500 nouveaux arrivants d’ici 2022. »

En voie de réalisation
14-avr.-2020

« En raison notamment du bond prévu du taux de chômage, Québec envisage de réduire le nombre d’immigrants admis sur son territoire. »

En voie de réalisation
06-févr.-2020

« Le ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, a délivré plus de certificats de sélection du Québec (CSQ) que prévu en 2019. Le Plan d’immigration du Québec 2019 prévoyait la sélection entre 12 500 et 15 000 travailleurs qualifiés. Or, M. Jolin-Barrette en a choisi 17 197 »

En voie de réalisation
06-févr.-2020

« Le ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, a délivré plus de certificats de sélection du Québec (CSQ) que prévu en 2019. Le Plan d’immigration du Québec 2019 prévoyait la sélection entre 12 500 et 15 000 travailleurs qualifiés. Or, M. Jolin-Barrette en a choisi 17 197, a constaté Le Devoir à la lecture d’un dénombrement des personnes sélectionnées par le Québec en 2019 produit par le ministère de l’Immigration. »

En voie de réalisation
05-févr.-2020

« Selon des données obtenues par TVA Nouvelles, le ministre de l’Immigration a respecté son engagement de réduire le nombre d’immigrants admis au Québec en 2019, alors que plusieurs croyaient qu’Ottawa s’opposerait à l’orientation prise par le gouvernement Legault. »

En voie de réalisation
21-janv.-2020

« Par ailleurs, Québec n’a pas l’intention de rehausser le nombre de réfugiés qu’accueille la province par le biais de son programme de parrainage malgré une demande telle que des aspirants parrains ont fait la file toute la fin de semaine pour pouvoir déposer leurs dossiers. Selon le premier ministre, la province fait face à deux problèmes concernant l’intégration de ses réfugiés. D’abord, la moitié d’entre eux ne parlent pas français à leur arrivée au Québec, puis leur taux de chômage est deux fois plus élevé que celui du reste de la population, a expliqué François Legault mardi. »

En voie de réalisation
06-nov.-2019

« Confronté au mécontentement provoqué par sa réforme du Programme de l’expérience québécoise (PEQ), le gouvernement Legault fait marche arrière en accordant une clause de droits acquis aux étudiants et aux travailleurs étrangers temporaires déjà au Québec. »

En voie de réalisation
01-nov.-2019

« Québec graduates can submit an application for permanent selection under the Programme de l’expérience québécoise (PEQ – Québec experience program) as of November 1. Temporary foreign workers can continue to submit their applications. Starting November 1, 2019, new selection conditions will apply to all applications, whether submitted before or after this date. Other selection conditions will come into effect on January 1, 2020. »

En voie de réalisation
08-août-2019

« Après avoir annoncé une poignée de mesures pour améliorer les services de francisation offerts aux nouveaux arrivants en juillet, le ministre québécois de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, a procédé jeudi à la présentation du Parcours d’accompagnement personnalisé pour les personnes immigrantes. Simon Jolin-Barrette a décrit ce parcours comme étant une pièce maîtresse de sa réforme du système d’immigration en matière d’intégration. Selon lui, il permettra une « intégration réussie des personnes immigrantes ». Il fait suite à la mise en place du système Arrima, qui vise à mieux arrimer l’immigration aux besoins du marché du travail. »

En voie de réalisation
16-juin-2019
Justification

Sanction du projet de loi

« Le projet de loi modifie également la Loi sur l’immigration au Québec afin de préciser son objet en énonçant notamment qu’elle a pour but de favoriser l’intégration des personnes immigrantes, plus particulièrement par l’apprentissage du français, des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises exprimées par la Charte des droits et libertés de la personne.De plus, le projet de loi permet au gouvernement de déterminer, par règlement, les conditions qui affectent la résidence permanente d’un ressortissant étranger que le ministre peut imposer lorsqu’il sélectionne un tel ressortissant »

En voie de réalisation
07-juin-2019

« La baisse des seuils d’immigration aura été de courte durée : le gouvernement Legault prévoit rehausser les seuils d’immigration dès l’an prochain pour revenir à plus de 50 000 en 2022. »

En voie de réalisation
07-juin-2019

« Le gouvernement Legault compte revoir à la hausse le nombre d’immigrants admis au Québec dans les prochaines années. Une baisse d’environ 20 % avait pourtant été instaurée pour 2019. »

En voie de réalisation
20-févr.-2019

« Un regroupement d’avocats poursuit Québec en justice pour avoir suspendu plus de 18 000 dossiers d’immigration en attente, a appris Radio-Canada. Ces avocats en immigration jugent la décision « illégale » et réclament que ces demandes soient traitées en urgence. Le ministre de l’Immigration a réagi en qualifiant la démarche de « saugrenue ». »

En voie de réalisation
07-févr.-2019
Justification

Présentation du projet de loi

« Le projet de loi modifie également la Loi sur l’immigration au Québec afin de préciser son objet en énonçant notamment qu’elle a pour but de favoriser l’intégration des personnes immigrantes, plus particulièrement par l’apprentissage du français, des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises exprimées par la Charte des droits et libertés de la personne.De plus, le projet de loi permet au gouvernement de déterminer, par règlement, les conditions qui affectent la résidence permanente d’un ressortissant étranger que le ministre peut imposer lorsqu’il sélectionne un tel ressortissant »

En voie de réalisation
04-déc.-2018

« Le plan d’immigration du Québec que vient de déposer le gouvernement Legault à l’Assemblée nationale confirme sa volonté de réduire temporairement le seuil d’immigration de la province d’environ 20 %. Québec cherchera à accueillir 40 000 immigrants en 2019, tel qu’il l’avait promis en campagne électorale, comparativement à 50 000 en 2018. »

En suspens
Publié : 03-déc.-2018

Plateforme colligée

Publié : déc. 2018

Reference Documents

« En campagne électorale, le futur premier ministre François Legault avait promis de baisser ces seuils de 20 % dans le but d’améliorer la sélection et la francisation de ces nouveaux arrivants. »

« Avec l’adoption du projet de loi 9 sur l’immigration débute désormais un nouveau système dans la sélection des immigrants économiques au Québec. »

Developed in partnership with