en

Canada
Mandat actif
Premier ministre
Parti libéral du Canada
2 101 jours de mandat
42e législature du Canada
03 déc. 2015 - 11 sept. 2019
43e législature du Canada
05 déc. 2019 - en cours

L’élection fédérale canadienne de 2019 (officiellement la 43e élection générale canadienne) a eu lieu le 21 octobre 2019 et a permis d’élire les députés de la Chambre des communes à la 43e législature du Canada.

Le Parti libéral, dirigé par le premier ministre sortant Justin Trudeau, a remporté 157 sièges, formant ainsi un gouvernement minoritaire. Les libéraux ont perdu le gouvernement majoritaire qu’ils avaient obtenu lors de la précédente élection fédérale en 2015. Ils ont aussi perdu le vote populaire face aux conservateurs. Il s’agit aussi du deuxième cas seulement dans l’histoire canadienne où un parti forme le gouvernement en ayant reçu moins de 35 % du vote populaire national.

Pour une analyse des réalisations du premier gouvernement de Justin Trudeau (2015-2019), voir Birch et Pétry (2019), Bilan du gouvernement libéral de Justin Trudeau : 353 promesses et un mandat de changement, publié par Les Presses de l’Université Laval.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

2.05.05 - « Nous étendrons la portée de notre plan climatique national en adoptant de nouvelles mesures qui rapprocheront le Canada d’un avenir carboneutre, notamment en renforçant les règles visant à réduire les émissions produites par les plus gros pollueurs du Canada, y compris l’industrie pétrolière et gazière. »

Partiellement réalisée
16-août-2021

« Après un été sous le signe des extrêmes climatiques, l’environnement pourrait être un enjeu important de la campagne électorale qui s’amorce. En moins de deux ans, le Parti libéral est parvenu à marquer de « bons coups » en matière d’environnement, mais pas à surmonter l’incohérence de ses politiques, estiment les observateurs consultés »

Partiellement réalisée
12-juil.-2021

« Aujourd’hui, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, a officiellement présenté aux Nations Unies la contribution déterminée au niveau national du Canada revue à la hausse, au titre de laquelle le pays s’engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 à 45 p. 100 sous les niveaux de 2005 d’ici 2030. La contribution déterminée au niveau national du Canada présente une série d’investissements, de règlements et de mesures que le Canada met en œuvre pour appuyer sa cible ambitieuse, et elle comprend l’apport des partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones. Ces mesures sont également présentées en détail dans une nouvelle publication, intitulée « Mesures climatiques du Canada pour un environnement sain et une économie saine ». Il s’agit de la première cible de réduction des émissions du Canada à être enchâssée dans la loi, sous le régime de la nouvelle Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité, qui a reçu la sanction royale en juin 2021. »

En suspens
19-avr.-2021

« Le budget de 2021 propose d’étendre la liste d’équipement admissible à un incitatif fiscal pour inclure l’équipement utilisé dans le stockage de l’énergie hydroélectrique pompée, la production de combustibles renouvelables, la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau et le ravitaillement de l’hydrogène. Certaines restrictions existantes concernant les investissements dans les technologies d’hydroliennes, d’énergie des vagues et marémotrice, de chauffage solaire actif et d’énergie géothermique seraient également éliminées.” “Le budget de 2021 propose de mettre à jour les critères d’admissibilité de manière à ce que certains équipements de production d’électricité alimentés aux combustibles fossiles et aux déchets à faible rendement ne soient plus admissibles après 2024. »

En suspens
20-déc.-2019

« Aujourd’hui, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, a publié les conclusions relatives aux projections annuelles d’émissions de gaz à effet de serre au Canada. L’analyse montre qu’en 2030, les émissions du Canada devraient être inférieures de 227 millions de tonnes à celles prévues en 2015. Il s’agit d’un niveau historique de réduction des émissions. Les politiques et mesures déjà en place, y compris celles de la dernière année, devraient permettre d’atteindre, d’ici 2030, un niveau d’émissions réduit de 28 millions de tonnes par rapport aux prévisions de l’année dernière.

Ce mois-ci, le gouvernement du Canada a annoncé des engagements afin de renforcer davantage les mesures de réduction des gaz à effet de serre existantes et d’en adopter de nouvelles pour dépasser l’objectif actuel de réduction des émissions du Canada fixé pour 2030. De plus, le Canada établira un plan pour atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050. Le Canada établira des jalons juridiquement contraignants tous les cinq ans, pour la réduction des émissions, en se fondant sur les conseils d’experts et les consultations des Canadiens. »

En suspens
Publié : 05-déc.-2019

Reference Documents

Developed in partnership with