en

Canada
Mandat actif
Premier ministre
Parti libéral du Canada
2 220 jours de mandat
42e législature du Canada
03 déc. 2015 - 11 sept. 2019
43e législature du Canada
05 déc. 2019 - 15 août 2021
44e législature du Canada
22 nov. 2021 - en cours

L’élection fédérale canadienne de 2019 (officiellement la 43e élection générale canadienne) a eu lieu le 21 octobre 2019 et a permis d’élire les députés de la Chambre des communes à la 43e législature du Canada.

Le Parti libéral, dirigé par le premier ministre sortant Justin Trudeau, a remporté 157 sièges, formant ainsi un gouvernement minoritaire. Les libéraux ont perdu le gouvernement majoritaire qu’ils avaient obtenu lors de la précédente élection fédérale en 2015. Ils ont aussi perdu le vote populaire face aux conservateurs. Il s’agit aussi du deuxième cas seulement dans l’histoire canadienne où un parti forme le gouvernement en ayant reçu moins de 35 % du vote populaire national.

Pour une analyse des réalisations du premier gouvernement de Justin Trudeau (2015-2019), voir Birch et Pétry (2019), Bilan du gouvernement libéral de Justin Trudeau : 353 promesses et un mandat de changement, publié par Les Presses de l’Université Laval.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

3.03.01 - « [Le gouvernement s’engage à] [p]rolonger le Programme d’embauche pour la relance du Canada jusqu’au 31 mars 2022, selon les mêmes paramètres que ceux prévus pour la période 22[, à] [i]nclure toutes les entreprises dans la relance et [à] les soutenir lors de l’embauche du personnel nécessaire. »

Publié : nov. 2021
Réalisée
17-déc.-2021
Justification

Sanction royale du projet de loi

« La partie 1 modifie la Loi de l’impôt sur le revenu et le Règlement de l’impôt sur le revenu afin de prolonger la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), la Subvention d’urgence pour le loyer du Canada (SULC) et le Programme d’embauche pour la relance économique du Canada jusqu’au 7 mai 2022 dans le contexte de la réponse à la maladie à coronavirus 2019. Le soutien accordé en vertu de la SSUC et de la SULC serait offert au secteur du tourisme et de l’accueil ainsi qu’aux organisations les plus durement touchées ayant enregistré des réductions considérables de revenu. Les entités admissibles auront à démontrer qu’elles ont subi des baisses de revenu sur une période de 12 mois durant la pandémie ainsi que pendant le mois en cours en application de ces règles. De plus, les organisations touchées par un confinement causé par des restrictions sanitaires admissibles seraient éligibles au soutien si un ou plusieurs de leurs emplacements sont assujettis à des restrictions sanitaires pendant une période d’au moins sept jours causant la cessation d’une partie ou de toutes leurs activités. La partie 1 permet également au gouvernement de prolonger les subventions par voie de règlement jusqu’au 2 juillet 2022. »

En suspens
Publié : 22-nov.-2021

Avançons ensemble

Publié : nov. 2021
Developed in partnership with