en

Canada
Mandat actif
Premier ministre
Parti libéral du Canada
2 826 jours de mandat
42e législature du Canada
03 déc. 2015 - 11 sept. 2019
43e législature du Canada
05 déc. 2019 - 15 août 2021
44e législature du Canada
22 nov. 2021 - en cours

L’élection fédérale canadienne de 2021 (officiellement la 44e élection générale canadienne) a eu lieu le 20 septembre 2021 et a permis d’élire les députés de la Chambre des communes à la 44e législature du Canada. Le Parti libéral, dirigé par le premier ministre sortant Justin Trudeau, a remporté 160 sièges, formant ainsi un deuxième gouvernement minoritaire de suite.

Le gouvernement Trudeau avait initialement fait 569 promesses dans sa plateforme et ses communiqués de presse de la campagne de 2021. Ce nombre a été réduit à 352 par un processus extensif à plusieurs codeurs de tri des promesses selon leur degré de précision et leur importance pour la société. Les promesses plus floues et moins importantes ont été retirées de l’analyse.

Pour une analyse des réalisations du premier gouvernement de Justin Trudeau (2015-2019), voir Birch et Pétry (2019), Bilan du gouvernement libéral de Justin Trudeau : 353 promesses et un mandat de changement, publié par Les Presses de l’Université Laval.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

3.11.03 - « [N]otre gouvernement libéral [rachètera le pont de Québec] et [nommera] Yvon Charest comme négociateur.  »

Publié : nov. 2021
Partiellement réalisée
25-août-2023

« Rien ne va plus dans les négociations entourant le rachat du pont de Québec par le gouvernement fédéral. Dans un revirement inattendu, le gouvernement Legault a choisi de bloquer une entente survenue entre Ottawa et le Canadien National. »

Partiellement réalisée
29-mai-2023

« Le parti libéral a déjà fait trois élections sur la promesse d’un entretien pérenne du pont de Québec. Aura-t-il l’outrecuidance d’en attendre une quatrième? // Cette lenteur nous dit deux choses. // 1- Le faible poids politique du Québec au sein du cabinet fédéral. Les ministres du ROC (Rest of Canada) sont, semble-t-il, réticents à reprendre le pont de Québec et à financer son entretien à long terme. // On ne sent pas cette même rigueur dans l’ensemble des programmes et projets fédéraux. // 2- Le manque de volonté ou de leadership du premier ministre Justin Trudeau. Qu’attend-il pour mettre son pied à terre et conclure? »

Partiellement réalisée
01-mars-2023
Justification

Yvon Charest a été nommé comme négociateur, mais le pont de Québec n’a toujours pas été racheté par le gouvernement fédéral.

« Le gouvernement fédéral vient de renouveler, pour un autre mois, le mandat d’Yvon Charest, son négociateur dans l’épineux dossier du pont de Québec. »

En suspens
Publié : 22-nov.-2021

Avançons ensemble

Publié : nov. 2021
Developed in partnership with