en

Canada
Mandat actif
Premier ministre
Parti libéral du Canada
2 826 jours de mandat
42e législature du Canada
03 déc. 2015 - 11 sept. 2019
43e législature du Canada
05 déc. 2019 - 15 août 2021
44e législature du Canada
22 nov. 2021 - en cours

L’élection fédérale canadienne de 2021 (officiellement la 44e élection générale canadienne) a eu lieu le 20 septembre 2021 et a permis d’élire les députés de la Chambre des communes à la 44e législature du Canada. Le Parti libéral, dirigé par le premier ministre sortant Justin Trudeau, a remporté 160 sièges, formant ainsi un deuxième gouvernement minoritaire de suite.

Le gouvernement Trudeau avait initialement fait 569 promesses dans sa plateforme et ses communiqués de presse de la campagne de 2021. Ce nombre a été réduit à 352 par un processus extensif à plusieurs codeurs de tri des promesses selon leur degré de précision et leur importance pour la société. Les promesses plus floues et moins importantes ont été retirées de l’analyse.

Pour une analyse des réalisations du premier gouvernement de Justin Trudeau (2015-2019), voir Birch et Pétry (2019), Bilan du gouvernement libéral de Justin Trudeau : 353 promesses et un mandat de changement, publié par Les Presses de l’Université Laval.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

3.10.98 - « Un gouvernement libéral réélu s’engage à […] [m]ettre en œuvre intégralement la Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et élaborer en collaboration un plan d’action pour atteindre les objectifs énoncés dans la déclaration.  »

Publié : nov. 2021
Partiellement réalisée
01-juil.-2023

« Il reste encore beaucoup de travail à accomplir, mais le processus est bien enclenché et il se poursuivra en partenariat avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis, car il s’agit véritablement de la meilleure façon d’obtenir de meilleurs résultats pour tous. »

Partiellement réalisée
21-juin-2023

« Natan Obed, président de l’Inuit Tapiriit Kanatami, a souligné que “le gouvernement a travaillé avec nous pour implanter des mesures qui vont améliorer les droits des Autochtones. C’est une preuve de réconciliation. Nos droits méritent la même protection que les droits des autres Canadiens”. // Cassidy Caron, la présidente du Ralliement national des Métis, s’est quant à elle réjouie de cette annonce, indiquant être “optimiste pour que ce document dévoilé aujourd’hui transforme la société canadienne. C’est un outil puissant”. // RoseAnne Archibald, présidente de l’Assemblée des Premières Nations (APN), a souligné que “100 % des Premières Nations ne sont pas d’accord avec la DNUDPA, mais la majorité d’entre elles ont soutenu ce processus”. »

Partiellement réalisée
21-juin-2023
Justification

Le plan d’action a été élaboré en collaboration par le gouvernement, mais il faudra attendre de voir si le gouvernement mettra en oeuvre l’intégralité de la Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

« Le gouvernement du Canada s’engage à mettre en œuvre les mesures déterminées dans ce plan d’action, qui présente une feuille de route pangouvernementale visant à faire progresser la réconciliation avec les peuples autochtones grâce à une relation renouvelée de nation à nation, de gouvernement à gouvernement et entre les Inuits et la Couronne, fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat en tant que fondement d’un changement transformateur. Il est important de souligner que le Plan d’action ne se veut pas un ensemble exhaustif ou restrictif de mesures à prendre par le gouvernement fédéral et les peuples autochtones pour mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies. Il s’agit plutôt d’un document évolutif qui permettra de répondre aux nouvelles priorités qui émergeront au fil du temps. Les mesures identifiées dans le Plan d’action concernent des domaines dans lesquels des tendances émergentes ou des similitudes dans les propositions des peuples autochtones sur les priorités et les actions clés requises pour faire avancer la mise en œuvre de la Loi sur la Déclaration des Nations Unies ont été observées. »

En voie de réalisation
28-mars-2023

« De plus, le budget de 2023 propose de verser 11,4 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2023-2024, à Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada pour assurer la consultation des communautés autochtones et mettre à jour les lignes directrices fédérales à l’intention des fonctionnaires fédéraux relativement à l’obligation de la Couronne de consulter les peuples autochtones et de prendre des mesures d’adaptation dans les cas où il pourrait y avoir des effets préjudiciables sur leurs droits. Cette façon de faire permettra de soutenir la mise en œuvre de la Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et de clarifier la façon dont le gouvernement procédera pour assurer une approche pangouvernementale efficace et efficiente en matière de consultation et de mesures d’adaptation. »

Budget 2023 Un plan canadien

Publié : mars 2023
En voie de réalisation
19-avr.-2022
Justification

Le plan d’action devrait-être présenté d’ici juin 2023.

« La Loi exige du gouvernement qu’il travaille en consultation et en collaboration avec les peuples autochtones pour prendre les mesures nécessaires pour que les lois fédérales soient conformes à la Déclaration, et qu’il élabore un plan d’action pour atteindre ses objectifs. La collaboration avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis en vue de l’élaboration d’un plan d’action est l’occasion de mettre en place des mesures concrètes pour remédier aux injustices, combattre les préjugés et éliminer toutes les formes de violence, de racisme et de discrimination, y compris le racisme et la discrimination systémiques. […] Tel qu’il est énoncé dans la Loi, la date limite pour l’élaboration du plan d’action est deux ans suivant la date d’entrée en vigueur de la Loi, soit juin 2023. Les propositions et les plans de travail devraient tenir compte de cette échéance décrire comment ils traiteront les éléments clés et les domaines d’intérêt à inclure dans le plan d’action prévu par la Loi. »

En suspens
Publié : 22-nov.-2021

Avançons ensemble

Publié : nov. 2021

Reference Documents

« Attendu que: […] la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones fournit un cadre pour la réconciliation, la guérison et la paix, ainsi que pour des relations qui soient caractérisées par l’harmonie et la collaboration et fondées sur les principes de justice, de démocratie, de respect des droits de la personne, de non-discrimination et de bonne foi; »

Developed in partnership with